Pour le DNMADE (mention graphismes, textures, recherche et prospective), Sèvres.
Sujet crée et encadré avec Audrey Briot.

SUJET

Amplifié par l’avènement des technologies numériques, nous sommes, et surtout dans un contexte urbain, entourés d’ondes électromagnétiques impalpables (radio, wifi, bluetooth, 5G…). Elles nous entourent mais demeurent cryptiques à nos yeux alors qu’elles constituent une véritable architecture de l’invisible. Prendre conscience de ces événements, c’est comprendre les technologies qui nous entourent et leur impact dans notre quotidien.

Dans le cadre de ce sujet, les étudiant·e·s seront invité·e·s à expérimenter puis fabriquer leurs propres processus / outils de captation par détournement afin de capter et rendre visible ce maillage imperceptible. Le traitement des données ainsi collectées seront ensuite interprétées et incarnées sous la forme de représentations physiques, créant ainsi un nouveau plan relief sensible donnant à voir un environnement familier sous un nouvel angle.

Carte de bruit de la ville de Rouen – Métropole Rouen Normandie

Ce sujet a pour ambition d’apporter aux étudiant·e·s des compétences:

Techniques 
Grâce à une découverte et un apprentissage d’outils électroniques tels que des systèmes de captation de champs électromagnétiques, de dispositifs à base de cartes Arduino ou de logiciels qui permettent de récupérer et collecter des données.

Exploratoires et analytiques
En expérimentant différentes techniques de captation de données et ainsi trouver la bonne combinatoire ou le bon outil afin de développer son propre processus/outils de captation puis d’interprétation de ces données. 

Plastiques
Une fois le processus de captation et d’interprétation défini par les étudiant·e·s, ceux-ci devront trouver le meilleur mode de représentation de ces données (matières, couleurs, volume…).  

Liées à la médiation de projet
Tout au long du projet, l’étudiant·e construira une documentation en ligne décrivant sa démarche de recherche, de sa genèse à son projet final en passant par les différentes expérimentations réalisées. Lors d’une présentation finale, iel choisira les expérimentations ayant eu une influence forte sur son projet, ainsi que son aboutissement, en choisissant le médium qui lui semblera le plus adapté. 


RÉFÉRENCES

XYZ(t)*-a par le collectif wwimd
Listening space par Audrey Briot et Afroditi Psarra
Quantified epopee par Audrey Briot et Martin De Bie
Wifi Tapestry par Richard Vijgen
Data Drawings par Peter Jellitsch
Hertzian Landscapes par Richard Vijgen

DOCUMENTATION DES PROJETS